Sélectionner une page

HISTORIQUE ACOD

HISTORIQUE

Créée le 10 avril 1995, l’Association Conseil pour le Développement (ACOD Niètaaso) a plus d’un quart de siècle d’expérience. Elle a été fondée par des Maliens-nes qui ont une histoire commune, celle d’avoir été Agents de terrain de 1989 à 1995 sur un programme de développement mis en œuvre par la Ligue des Coopérative des Etats Unis d’Amérique (CLUSA) qui est une branche de la National Cooperative Bussiness Association (NCBA) des Etats Unis.

Ce programme, exécuté dans la zone de  l’Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN) avait pour but de transférer aux Organisations Paysannes (OP) et au secteur privé certaines activités dont l’approvisionnement en intrants agricoles, le transport du coton dévolues à l’encadrement. Il visait aussi la diversification des sources de revenus des organisations de producteurs-trices fortement dépendantes de la production cotonnière.

Sur ce programme, les membres fondateurs de ACOD Niètaaso ont été des artisans de la conception et de la mise en œuvre d’une approche participative et inclusive axée sur des principes fondamentaux comme « les décisions essentielles sont prises par les Paysans et leurs organisations » et le développement des ressources humaines en leur sein comme le dit l’adage chinois «Apprendre à pêcher au lieu de donner tous les jours du poisson». Cette approche a été soutenue par un programme de formation en Gestion Coopérative, en Entreprenariat et en accès et gestion au crédit bancaire.

 

ACOD Niètaaso à travers ses membres fondateurs est une actrice clé de nombreux changements dans le secteur agricole et notamment la responsabilisation des producteurs-trices et l’engagement du secteur privé. Nous pouvons citer :

  • La forte implication actuelle des organisations paysannes dans le processus d’approvisionnement en intrants agricoles ; les premiers auto approvisionnements en intrants agricoles par les Organisations Paysannes ont été réalisés en 1991 à travers un partenariat entre les OP, les Fournisseurs et Banques Privées ;
  • La transformation des Banques et Etablissements Financiers pour prendre en compte le Financement des Organisations Paysannes dans leurs activités. A partir de 1990, les Organisations Paysannes partenaires du programme ont obtenu les premiers prêts auprès des Banques Commerciales pour financer les intrants agricoles;
  • L’implication des Banques et Institutions de Financement Décentralisé dans le financement des organisations paysannes ;
  • L’émergence et le développement des ressources humaines au sein des OP a transformé de nos jours les relations entre l’état et le secteur agricole. Les ressources humaines formées par les Membres de ACOD sont actuellement les premiers interlocuteurs de l’Etat et animent les chambres d’agriculture régionales, les syndicats de producteurs, les Mairies de communes rurales etc.

Ces expériences réussies ont inspiré les membres fondateurs qui ont décidé de créer une organisation dans la perspective de porter de façon durable l’approche du projet qui a pris fin en septembre 1996.  Cette décision a été soutenue par la League des Coopératives des Etats d’Amérique (CLUSA) qui a accompagné le processus à travers un programme de renforcement des capacités techniques, de gestion et de mobilisation de ressources. Grace à la cohésion et le développement d’une capacité de résilience forte, les membres ont continué à diversifier les partenaires techniques et financiers  de l’ONG afin de poursuivre leurs objectifs.

Ainsi, l’ONG ACOD Niètaaso et la CLUSA ont anticipé depuis 1995 la « Stratégie de localisation » sur laquelle plusieurs partenaires sont en train de travailler.